Comment savoir si un investissement immobilier est rentable ?

Un investissement immobilier est souvent bien plus qu’un achat. Il s’agit généralement de l’achat d’une vie et d’un projet. Le bon investissement immobilier est celui qui est rentable. À ce propos, il y a des indicateurs qui justifient la rentabilité d’un investissement immobilier.

 

Des indicateurs clés à définir  pour connaître la rentabilité de son projet

Plusieurs indicateurs peuvent vous permettre de vérifier ou de connaître la rentabilité réelle ainsi que le potentiel même de votre investissement immobilier. Ces indicateurs se déclinent par plusieurs.

 

Le rendement locatif brut

Le rendement locatif brut est l’un des types de rendement les plus connus. Il est également le plus facile à calculer. Il est exprimé en pourcentage et c’est le ratio entre les loyers annuels et le prix d’achat. On l’utilise le plus souvent pour estimer la rentabilité prévisionnelle lors de la phase de recherche du bien.

Par exemple, s’il s’agit d’un bien qui s’élève à 100 000 euros et qui est loué à 600 euros par mois, pour le calcul du rendement brut, on aboutira à ceci :

(600*12)/100 00 * 100 = 7,2 %. Le rendement brut de cet investissement immobilier serait donc de 7,2 %.

 

Le rendement net

Le rendement net est l’indicateur qui aide à déterminer la rentabilité d’un projet. Cet indicateur nécessite le TRI ainsi que la VAN.
Avec le TRI et la VAN, on peut comparer la rentabilité d’un projet immobilier vis-à-vis de celle d’un placement de référence.

 

Le cash flow

Le cash flow correspond à la trésorerie qui est générée par l’activité d’un bailleur. En effet, si l’investissement immobilier implique l’achat d’un appartement à Bordeaux par exemple, pour analyser l’investissement locatif, il faudra regarder les prix, le marché, la rentabilité locative, la stratégie et bien d’autres aspects. Cela dit, comme toute activité, il faut tout de même regarder le montant des charges. Ceci implique :

  • les impôts,
  • les taxes,
  • les charges de copropriété,
  • la mensualité d’emprunt

La mesure du cash flow est donc un excellent moyen pour vous d’appréhender la rentabilité et la pérennité de votre bien immobilier jusqu’à destination de sa revente. Autrement dit, le cash flow vous permet de regarder la capacité d’autofinancement de votre investissement immobilier.

Un cash flow négatif signifie donc l’effort d’épargne qui est nécessaire à votre investissement. Un cash-flow positif par contre est le gain d’argent mensuel ou le bénéfice lié à votre investissement immobilier.

 

Autres méthodes de vérification

Tous ces calculs peuvent très vite devenir complexes. Et aussi, tout le monde ne se sent pas à l’aise avec les calculs. Ainsi, pour vous aider dans les choix pour votre projet, il existe des simulateurs de rentabilité disponibles en ligne. Il vous suffira d’indiquer les données de votre projet et le simulateur s’occupe des calculs à votre place et vous donne même à certaines occasions des indicateurs qui peuvent vous aider à définir au mieux votre stratégie locative.

Cela dit, que vous ayez fait vos calculs à la main ou avec un outil en ligne, ne les négligez surtout pas. Cela peut vous éviter un mauvais investissement et peut vous permettre de mieux gérer un bon placement afin de le rendre encore meilleur.